• Bienvenue au CLG de Port-Louis

    Le site internet du collège de Port-Louis est la vitrine des nombreux projets réalisés tout au long de l'année. Il s'enrichit régulièrement et a pour objectif d'être le principal vecteur de communication de notre établissement

  • Bienvenue au Clg de Port-Louis

    Le site internet du collège de Port-Louis est la vitrine des nombreux projets réalisés tout au long de l'année. Il s'enrichit régulièrement et a pour objectif d'être le principal vecteur de communication de notre établissement

  • Bienvenue au Clg de Port-Louis

    Outil indispensable de communication, le site internet du collège de Port-Louis a pour objectif d'être la vitrine des nombreux projets réalisés tout au long de l'année N'hésitez pas à le consulter régulièrement.

  • Le jeudi 10 Octobre après midi, les élèves de la classe de 6éme3 accompagnés par Mme Alberto et Mr Durimele ont participé à la journée régionale de nettoyage des littoraux, estuaires et fonds sous marins organisée par l'Ecole de la Mer de Guadeloupe.

    Les élèves ont enfilé leurs tee-shirts de la journée régionale de nettoyage, et sont partis à pieds du collège à 14 heures pour se rendre sur le site de la plage du souffleur.
    Muni de gants, de sacs poubelles noirs pour les déchets non recyclables, de sacs transparents pour les déchets recyclables, les élèves ont ramassé les premiers déchets  sur l'arrière de la plage.
    Nous avons ensuite longé le bord de mer le long du cimetière, c'est à cet endroit là que les élèves ont ramassés le plus de déchets. Derrière le cimetière une magnifique benne rose de 15m3 avait été installée par le CANGT, et nous avons pu y déposer les déchets ramassés. le ramassage a également été fait sur une distance de 200m après le cimetière.










    Bilan du ramassage : 14 sacs noirs, 4 sacs transparents comprenant :
        - Une cinquantaine de petites bouteilles en verre, une vingtaine de grandes bouteilles,
        - Une quarantaine de bouteilles en plastiques,
        - Une vingtaine de canettes en métal,
        - Une trentaine de sacs plastiques,
        - une dizaine d'emballage,
        - 3 chaussures, 1 tee-shirt, 1 caleçon, 1 serviette, 1 short, 2 culottes...
        - une dizaine de planches en bois,
        - une grille en fer, de la ferraille,
        - une trentaine de gobelets et couverts en plastiques,
        - 1 ballon en plastique,
        - quelques ballons de baudruche,
        - une cinquantaine de capsule des bouteilles,
       - 12 sacs de ciments,
       - 10 boites de cigarettes,
       - 4 boites d'allumettes,
       - une nasse détruite.

    Les élèves ont été très contents de participer à cette journée de ramassage et sont prêts à recommencer.
    Ils sont tristes de voir que l'on peut trouver tant de déchets.
    Ils ont été très contents que Mr le Principal soit venu les aider à ramasser les déchets.

    Mme Alberto, professeur de technologie

     

  • Élection des représentants des parents d'élèves : les résultats

     
    Le taux de participation est de 34.39 %. 

    Les parents d'élèves élus ( liste FAPEG) sont :
    Titulaires :
    Gladys LOLLIA, Laetitia TOTO, Lovelie RAMASSAMY, Tibère ARTHUR, Laurence ROTIN, Marie-Agnès PORTIER
    Suppléants :
    Carole LAURET, Anne-Sophie PERROT, Suzy GARNI, Sylviane FRANCOISE, Anithe CLAMY, Lisa THOLE


    Le premier conseil d'administration est fixé au
    Jeudi 14 novembre à 17h15.

  • Le calendrier de l'année scolaire ici
     

  • Madame, Monsieur,
     
     
    Nous sommes entrés dans la campagne de bourse de collège pour l’année scolaire 2019-2020 et ce jusqu’au 15 octobre 2019.
     
    Vous trouverez  dans le courrier remis lors de la réunion de rentrée votre identifiant et mot de passe qui vous permettront de faire une demande de bourse en ligne à l’adresse :
    https://teleservices.ac-guadeloupe.fr
     
    La démarche est très simple. En tant que parent d’élèves vous pourrez ainsi : 

    • faire une demande pour chacun de vos enfants scolarisés en septembre.
    • récupérer directement vos données fiscales nécessaires à l’instruction de la demande sans joindre de pièces justificatives
    • connaître une estimation de la bourse à la fin de la saisie.
     
    Si toutefois vous n’avez pas accès à internet ou si vous rencontrez des difficultés techniques, vous pouvez vous rendre au secrétariat du collège : Mme BAPTISTE se tient à votre disposition pour vous aider à remplir  la demande en ligne.

    Je reste à votre disposition pour toute précision.
     
     
    Bien cordialement,
     
     
    Le Principal

     
    Thierry KILEDJIAN

  • PREAMBULE
    Le règlement intérieur du Collège de Port-Louis est élaboré par toutes les composantes de la collectivité, et détermine les droits et les obligations  des acteurs de la communauté scolaire. Il fixe les règles de fonctionnement interne de l’établissement. Il est porté à la connaissance de tous les membres de la communauté scolaire et est affiché dans l’établissement. Il sera lu et commenté, aux élèves, par les professeurs en début d’année scolaire et toutes les fois qu’il sera utile de le faire.
     
    I - PRINCIPES GENERAUX
    Le Collège de Port-Louis accueille des élèves de la 6ème à la 3ème et compte également une ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) qui reçoit des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives. Un projet pédagogique spécifique est mis en place pour faciliter leur intégration au sein de l’Etablissement.
     
    Le Collège est une institution laïque qui dispense un enseignement gratuit. Il se doit de garantir l’équité et l’égalité dans le traitement de tous les élèves. Le Service public d’éducation repose sur des valeurs et des principes spécifiques que chacun se doit de respecter dans l’Etablissement : la gratuité de l’enseignement, la neutralité et la laïcité, le travail, l’assiduité, la ponctualité, l’égalité des chances et de traitement entre les filles et les garçons, les garanties de protection contre toute forme de violence psychologique, physique ou morale, le respect mutuel entre adultes et élèves entre eux, constituent les fondements de la vie collective.
     
    Conformément aux dispositions de l’article L.141-5-1 du Code de l’éducation, le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit aussi bien dans l’enceinte de l’établissement qu’à l’extérieur au cours  des sorties et activités éducatives. Lorsqu’un élève méconnaît l’interdiction posée à l’alinéa précédent, le chef d’établissement organise un dialogue avec l’élève avant l’engagement de toute procédure disciplinaire.
     
    II- LES DROITS ET LES OBLIGATIONS DES ELEVES 
     
    II. 1.LES DROITS DES ELEVES
    Tout élève a droit au respect :
    - de son intégrité physique et psychologique
    - de son travail et de ses biens
     
    Tout élève dispose de la liberté d’exprimer son opinion dans un esprit de tolérance et de respect.
    Les élèves  disposent du droit d’expression individuelle, collective et du droit de réunion.
     
    Le droit d’expression s’exerce dans les activités scolaires par l’intermédiaire des délégués de classe, dans le cadre des activités périscolaires et socio-éducatives au sein du FSE ou de l’AS
     
    Le droit de réunion s’exerce en dehors des heures de cours, à l’initiative des délégués des élèves et après autorisation du chef d’établissement.
     
    Le droit à l’information s’exerce par voie d’affichage et par les publications après avis et autorisation du chef d’établissement.
     
    II. 2- LES OBLIGATIONS DES ELEVES
    L’accomplissement des tâches qui relèvent de leurs études et le respect des règles de fonctionnement de la communauté scolaire s’imposent à tous les élèves :
     
    - l’obligation de travail implique de participer au travail scolaire (disposer du matériel scolaire et l’utiliser selon les directives du professeur, effectuer tous les travaux demandés avec soin, respecter les horaires d’enseignement, le cours de l’enseignement quelle que soit la discipline, se soumettre au contrôle des absences et des retards).
    - L’obligation de ponctualité et d’assiduité,
    - Le respect des adultes et de ses camarades, du cadre de vie (environnement, matériel, locaux)
    - Le devoir de n’user d’aucune violence (violences verbales, physiques, sexuelles, dégradation de biens, vols, tentatives de vol, brimades, racket, bizutage …) dans l’établissement et ses abords immédiats. Le non-respect de ce devoir pourra faire l’objet de sanctions disciplinaires et/ou porté à la connaissance de la justice.
    III - REGLES DE VIE AU COLLEGE
    Tout membre de la communauté scolaire doit se soumettre aux règles définies par le Règlement Intérieur. Tous les lieux d’activités pédagogiques (établissement, Installations sportives, lieux de sorties pédagogiques …) sont soumis au respect du règlement intérieur et /ou du règlement spécifique au lieu fréquenté.
     
                    III. A - Accueil des élèves
    Accueillir c’est établir une bonne relation et donner une image positive du collège. A ce titre, toute personne travaillant au collège participe à la fonction d’accueil, dès l’instant où elle entre en contact avec les usagers, elle doit faire preuve de courtoisie.
     
    III. A. 1 - Accès au collège
    Tout visiteur désirant accéder à un service du collège, pour raisons de sécurité, doit se soumettre à la vérification de son identité, laisser une pièce d’identité, préciser le motif de sa visite et émarger à l’accueil.
     
    Le fait de pénétrer dans l’enceinte de l’établissement pour une personne extérieure ou pour un élève en dehors de ses heures de cours sans y avoir été autorisé par les personnels compétents, est passible d’une sanction pénale (circulaire n° 96-156 du 29-5-96 – Article R6 45-12 du code pénal).
     
    III. A. 2 – Les horaires du collège
    Les cours se déroulent du lundi au vendredi selon les horaires indiqués ci-dessous et le mercredi en matinée.
     
    Les horaires du collège sont les suivants : 

                    7h45Ouverture des portes et accueil des élèves13h50Ouverture des portes et accueil des élèves
    7h50Les élèves entrent et s’alignent à l’emplacement de leurs classes et sont pris en charge par leurs professeurs13h55Les élèves entrent et s’alignent à l’emplacement de leurs classes et sont pris en charge par leurs professeurs
    7h55 – 8h501ère séance de cours (M1)14h – 14h551ère séance de cours de l’après
    midi (S1)
    8h55 – 9h502ème séance de cours (M2)15h – 15h552ème séance de cours de l’après midi (S2)
    9h50 – 10h05Début et fin de la recréation15h55 – 16h05Début et fin de la recréation
    10h10 – 11h053ème séance de cours (M3)16h10 – 17h053ème séance de cours (S3)
    11h10 – 12h054ème séance de cours (M4)  
    12h05 – 13h50Pause méridienne  
     
    III. A. 3 - Les régime des sorties
    Toute sortie du collège est définitive. Les élèves ne peuvent quitter l’établissement pendant les interclasses, les récréations ou en cas d’heure creuse dans la journée sauf autorisation.
    Rappel : les demandes d’autorisation de sortie doivent toujours être accompagnées d’un justificatif (convocation, rendez-vous médical…) et être déposées dans un délai raisonnable.
    Pour toute sortie ou absence exceptionnelle, l’autorisation ne sera délivrée qu’après demande des parents auprès du chef d’établissement.
    Les dates de sortie et de rentrée de vacances sont communiquées aux familles au début de chaque année scolaire ; elles doivent être impérativement respectées.
     
    III. B - MOUVEMENTS A L’INTERIEUR ET AUX ABORDS DU COLLEGE
    Les déplacements se font dans le calme sans courir dans les allées et escaliers.
     
    Les élèves ne peuvent accéder aux salles et aux étages qu’accompagnés de leurs professeurs. Ils ne doivent pas y rester pendant les récréations sauf s’ils sont placés sous l’autorité d’un adulte.
     
    Il est conseillé aux parents de prendre en charge leurs enfants à la fin des cours devant le collège pour réduire les risques d’incidents dans les rues avoisinantes.
     
    Les élèves qui utilisent les transports scolaires sont priés dès leur arrivée le matin de se présenter au collège pour être pris en charge.
     
    Les élèves utilisant leur bicyclette pour se rendre au collège doivent descendre de celle-ci dès le portail situé route de la Piéta. En aucun cas ils ne doivent avoir un comportement dangereux vis-à-vis des autres ni pour eux-mêmes.
    III. C - MODALITES DE SURVEILLANCE
    Pendant les heures de cours, les élèves sont sous la responsabilité des professeurs et ne doivent pas circuler dans le collège (toilettes, coursives …). Les déplacements exceptionnels se font sous la responsabilité du professeur. Dans tous les cas, l’élève doit être accompagné du délégué ou d’un autre élève de la classe.
     
    Toute sortie est soumise à l’autorisation du chef d’établissement et doit être préparée selon les règles en vigueur. Les élèves sont accompagnés par leurs professeurs et placés sous leur responsabilité.
    L’autorisation parentale est indispensable.
     
    Les élèves qui n’ont pas cours doivent se rendre en salle d’études.
     
    En ce qui concerne les déplacements en EPS : le départ du collège se fait en classe entière sous la responsabilité du professeur. En aucun cas, les élèves ne pourront se rendre directement sur le lieu de l’activité. Les élèves sont alignés et les déplacements se font dans l’ordre et la discipline. A l’issue du cours, le retour se fait toujours en classe entière jusqu’au collège.
     
    L’élève qui se soustrait du contrôle de l’adulte responsable du déplacement commet une faute grave est passible de sanctions prévues au règlement intérieur.
     
    Les trajets entre le domicile et le collège se font sous l’entière responsabilité des parents. De même que ceux entre la cantine municipale et le collège.
     
    IV - ABSENCE DE PROFESSEURS
     
    En cas d’absence d’un professeur en fin de matinée ou en fin d’après-midi, les élèves qui bénéficient de l’autorisation préalable des parents (page de couverture du carnet de correspondance, et de la page absences des professeurs) peuvent quitter le collège, à partir de 9h50 le matin et 14h55 l’après-midi.
     
    Pour toutes les sorties anticipées exceptionnelles prévues par la circulaire n°2000-106 du 11 juillet 2000, le parent devra remplir une décharge à la Vie Scolaire. Les situations particulières seront étudiées avec le chef d’établissement.
    Le non respect de ces dispositions peut donner lieu à une sanction prévue dans le règlement intérieur.
     
    V - Le CDI
     
    Le Centre de Documentation et d’Information (CDI) est un lieu d’apprentissage des méthodes de travail et de recherche, un espace de lecture, de travail personnel ou en groupe, un centre de ressources documentaires et d’information sur les métiers.
    Il est ouvert aux élèves sur leur temps libre selon les horaires affichés dans l’établissement.
    Les modalités d’accès et les règles de fonctionnement sont définies dans le règlement intérieur (du CDI)
     
    VI – PÉDAGOGIE ET SCOLARITÉ
    Les enseignants dispensent un enseignement conforme aux programmes établis et évaluent les acquis des élèves sous forme de devoirs à faire en classe et/ou à la maison.
     
    VI. 1 - Contrôle du travail
    Chaque heure de cours donne lieu à un travail consigné sur la plate-forme collaborative du collège  via le logiciel de gestion de vie scolaire « PRONOTE » pour chaque classe, accessible à partir du site du collège (www.collegedeportlouis.fr) à l’aide d’un « identifiant » et d’un « mot de passe » remis par la vie scolaire à l’élève et à sa famille. Le logiciel permet également d’accéder au suivi des absences, aux résultats scolaires, à l’agenda du collège, mais aussi, d’échanger avec les différents membres de la communauté éducative.
    Pour tout élève il y a obligation à fournir un travail scolaire. Les devoirs à la maison doivent être faits et les leçons doivent être apprises.
     
    VI. 2 - Le travail scolaire
    Les élèves sont tenus d’accomplir les travaux écrits, oraux et pratiques exigés par les enseignants. En outre, ils doivent se munir du matériel demandé par chaque professeur. En cas d’absence, ils doivent rattraper les cours manqués dans les plus brefs délais.
     
    De plus, les élèves doivent se soumettre aux contrôles des connaissances qui leur sont imposés (travail à la maison rendu dans les délais impartis par le professeur, devoirs en classe, etc.). Ces travaux sont nécessaires pour évaluer leurs connaissances et leurs compétences.
     
    Le professeur arrête les modalités de l’évaluation des élèves absents, des élèves n’ayant pas rendu leur devoir à temps ou qui se sont soustraits aux contrôles.
     
                    L’absence d’un élève à une évaluation :
    • Lorsqu’elle est justifiée et si cela est possible, une épreuve de remplacement sera  programmée.
    • Si elle est injustifiée, elle se traduira par une absence de notation, qui aura une incidence sur la moyenne, calculée en fonction du nombre d’épreuves organisées au cours de la période de notation.
     
    A la fin de chaque trimestre, un bulletin trimestriel portant les notes de l’élève, les appréciations des professeurs et du chef d’Etablissement sera remis aux parents.
     
    Il faut conserver précieusement ces documents. Aucun duplicata ne sera délivré.
     
    VI. 3 - Le carnet de correspondance
    Le carnet de correspondance est un document très important qui assure une liaison permanente entre le collège et la famille. Il est remis gratuitement à chaque élève en début d’année scolaire et doit être complété entièrement par les parents.
     
    Il atteste de sa qualité d’élève au Collège de Port-Louis. Il doit l’avoir en sa possession dans l’établissement, de manière PERMANENTE ET OBLIGATOIRE. Il doit pouvoir le présenter en toutes circonstances, à tous les membres de la communauté éducative.
     
    Tout passage dans un service nécessite la présentation du carnet de correspondance.
     
    L’élève est seul(e) RESPONSABLE de la bonne tenue de ce carnet.
    Le maquillage, la destruction, l’oubli ou la perte volontaire du carnet entraînent des sanctions. La délivrance d’un nouveau carnet se fait à titre exceptionnel moyennant paiement.
     
    L’élève y inscrit toutes les informations destinées à ses parents qui devront en prendre connaissance régulièrement, les dater et les signer.
     
    La photo de l’élève est obligatoire collée sur la page de couverture du carnet
     
    APRES TROIS OUBLIS DU CARNET DE CORRESPONDANCE, UNE RETENUE SERA APPLIQUEE
     
    VI. 4 - Cahier de texte de l’élève
    Tout élève doit posséder un cahier de texte personnel sur lequel il note de façon régulière les leçons à étudier, les devoirs et exercices à effectuer à la maison. Les parents doivent veiller à la bonne tenue de ce cahier et suivre constamment le travail de leurs enfants, notamment en consultant régulièrement Pronote. Il est exigible à tous les cours.
     
    VI. 5 - Rencontre Parents/Professeurs
    Chaque fin de trimestre, des rencontres entre les parents et les professeurs sont organisées. Les parents en sont informés par le biais de  Pronote, du carnet de correspondance ou par courrier du Principal.
     
    A tout moment les parents peuvent demander à rencontrer les professeurs au moyen du carnet de correspondance. Les professeurs peuvent aussi souhaiter rencontrer les parents. Ils les reçoivent en dehors des heures de cours et sur rendez-vous donné par le biais du carnet de correspondance.
     
    VI. 6 - Les récompenses
    Sur proposition du conseil de classe, le chef d'établissement peut décerner des récompenses aux élèves qui se sont distingués par la qualité de leurs efforts et/ou leurs résultats et leur comportement exemplaire :
     
    RécompensesMoyennes générales et critères d’obtention
    Le Tableau d’excellenceà partir de 17/20 de moyenne environ
    Les Félicitationsà partir de 15/20 de moyenne environ
    Le Tableau d’honneurà partir de 12/20 de moyenne environ
    Les Encouragementspour récompenser les efforts et les progrès dans le travail et le comportement
     
     
    Ces récompenses peuvent être refusées à un élève par le Conseil de classe, à la demande d’un ou plusieurs professeurs sur des questions relevant des résultats, du comportement ou du manque d’assiduité.
     
    VII – SANTE ET SECURITE
     
    VII. A - Santé
    L’établissement ne dispose pas d’Infirmier(e) à temps plein.
    les parents doivent informer le collège de toute maladie chronique grave (diabète, cardiopathie, asthme, épilepsie, etc. …) ou des soins particuliers à prodiguer à l’élève sous pli adressé à l’Infirmière.
     
    Aucun médicament ne sera administré à l’élève sans la mise en place d’un protocole de soin. Dans ce cas, il est impératif pour le parent de se rapprocher de l’Infirmière.
     
    VII. B - Sécurité
     
    VII. B. 1 – Prévention des accidents
     
    Sont interdits :
    - Les tenues incompatibles avec certains enseignements, susceptibles de mettre en cause la sécurité des personnes ou les règles d’hygiène ou encore d’entraîner des troubles de fonctionnement dans l’établissement.
    - Le port d’armes ou de produits dangereux,
    - L’usage du tabac,
    - L’introduction et la consommation dans l’établissement de produits stupéfiants et d’alcool.
     
    Conformément aux dispositions du décret n°2006-41 du 11 janvier 2006 et à la circulaire du 24 mai 2006 relative à l’éducation à la responsabilité en milieu scolaire, le CESC (Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté) se charge de mettre en place des actions ayant pour objet l’éducation à la prévention des comportements à risques telles que le PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1).
     
    Les activités, comportements, objets ou produits pouvant entraîner un danger ne peuvent être tolérés dans l'enceinte de l'établissement.
     
    L’utilisation d’un téléphone portable ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques par un élève est interdite dans l’établissement et durant les activités qui ont lieu hors de l’établissement scolaire : plateaux sportifs, restauration scolaire, sorties scolaires.
     
    En cas de manquement à cette obligation, le portable fera l'objet d'une mesure de confiscation avant d'être remis aux responsables légaux.
     
    Cette confiscation peut être associée à une autre punition scolaire. Dans les cas les plus graves, des sanctions disciplinaires prévues par l’article R 511-13 du Code de l’éducation peuvent être prises.
     
     Toutefois, une tolérance sera possible en classe dans le cadre des activités pédagogiques conduites par les enseignants. Dans ce cas, les enseignants avertiront les parents en amont par écrit de l’activité (ou du cycle d’activités) prévu(e).
     
    Il est recommandé de ne pas confier aux élèves des objets pouvant susciter la convoitise ou l’envie, ou créant des nuisances. Les élèves doivent faire attention à leurs affaires personnelles et en prendre soin. Les vélos garés dans l’établissement doivent être munis d’un antivol.
     
    L’établissement décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.
     
    La circulaire n° 2006-51 du 27 mars 2006 prévoit la mise en place d’un plan de prévention de la violence (atteinte à l’intégrité physique et à la dignité de la personne, actes à caractère raciste ou antisémite, violences sexuelles, pratiques du bizutage ou autres jeux dangereux, …). Il doit être élaboré par le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté. Ce plan doit être validé par le conseil d’administration.
     
    A ce propos le diagnostic de sécurité a été élaboré en collaboration avec les différents partenaires (Mairie, Gendarmerie, Police Municipale, représentants des parents) avec l’aide et en présence de l’équipe mobile de sécurité du Rectorat.
     
    La lutte contre le tabagisme et la prévention des conduites addictives est renforcée depuis le 1er septembre 2006 par la mise en place pour les élèves de 4ème et de 3ème d’un programme de prévention des conduites addictives (circulaire du 27 mars 2006).
     
    Les dégradations seront à la charge des parents et pourront donner lieu à des poursuites. La souscription d’une assurance scolaire est fortement recommandée pour les activités facultatives et extrascolaires.
     
    VII. B. 2 - Prévention des incendies
    - Les extincteurs posés dans l’établissement sont maintenus en parfait état de fonctionnement par les soins du gestionnaire.
    - Toute manipulation intempestive des leviers pouvant entraîner la détérioration des anneaux et goupilles de sécurité peut être dangereuse.
     
     
     
    - L’alerte incendie est annoncée par la sonnerie prolongée de tous les appareils sonore de l’établissement.
    - L’évacuation de l’établissement se fait sous le contrôle des professeurs ayant la charge des élèves au déclenchement de l’alerte. Les mouvements se font dans le sens indiqué par les flèches posées
    sur les panneaux, en des points particuliers de l’établissement, visibles de tous, avec l’inscription « EVACUATION », sauf indication contraire des pompiers.
    - Les extincteurs sont détachés de leur support et rassemblés à proximité du foyer d’incendie dès le déclenchement de l’alerte.
    - Quand les élèves sont en salle de cours, les deux portes de la salle de classe doivent être ouvertes.
    - Le plan d’évacuation ainsi que les consignes de sécurité sont affichés dans chaque salle.
     
    Conduite à tenir en cas d’incendie.
    Si une sirène incendie retentit (durée 5 minutes en continu) l’évacuation générale est immédiate et se fait directement vers le lieu de  regroupement final dans la cours.
     
     
    VII. C – Prévention contre les violences.
    Droit de fouille : En application de la circulaire n°98-194 du 2 octobre 1998, en cas de risque ou de suspicion caractérisée, pour la protection et la sécurité des biens et des personnes, le Chef d’établissement pourra demander aux élèves, devant témoins, de présenter eux-mêmes aux personnels préalablement désignés, le contenu de leurs effets personnels (cartables, sacs de sport et autres contenants autorisés). L’élève qui s’y refuse sera isolé de ses camarades, le temps que toutes les dispositions permettant de mettre fin à la situation soient prises. Les parents seront immédiatement avertis.
     
    Depuis 2002, la législation relative aux outrages à agents dans l’exercice d’une mission de service public a été étendue aux personnels administratifs et enseignants. En application de l’article 433-5 du code pénal, les outrages proférés (propos, gestes ou écrits) contre ces personnels dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions, dans l’enceinte ou aux abords immédiats de l’établissement, à l’occasion des entrées et des sorties des élèves, constituent une infraction pouvant être punie de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.
     
    VII. D – Risques majeurs
     
    VII.D. 1 - Les alertes cycloniques
    En cas d’alerte cyclonique des dispositions particulières seront prises. Il est du devoir de chacun de s’y conformer.
     
    VII. D. 2 - Conduite à tenir en cas de tremblement de terre
    En cas de tremblement de terre, chacun doit respecter scrupuleusement les consignes de sécurité affichées à cet effet. En tout état de cause, dès les premières secousses, les élèves au rez-de-chaussée évacuent vers les zones de rassemblement provisoires. Les autres doivent rester dans les salles de classe, se protéger. Environ une minute après le début des premières secousses TOUT LE MONDE évacue vers le point de rassemblement final conformément aux plans affichés.
     
    VII. D. 3 - Les exercices de prévention
    Des exercices de prévention aux tremblements de terre et incendie seront organisés, les élèves, les professeurs, ainsi que tous les autres personnels, sont tenus d’y participer avec sérieux.
     
    VIII – ORIENTATION – SERVICES SOCIAUX ET DE SANTÉ
     
    VIII. 1 - Le Psychologue de l’Education Nationale
    Il aide les élèves dans le choix de leur orientation scolaire. Une permanence est assurée au collège à l’intention des parents et des élèves. Les rendez-vous peuvent être pris à la Vie Scolaire.
     
    VIII. 2 - Les services sociaux
    Une assistante sociale scolaire tient une permanence dans l’établissement, elle peut recevoir tout élève ainsi que les parents qui en font la demande. Les rendez-vous sont pris à la Vie Scolaire.
     
    VIII. 3 - Les fonds sociaux
    Il existe dans l’établissement un Fonds Social Collégien, destinés aux situations difficiles et exceptionnelles que peuvent connaître les collégiens et leurs familles pour assumer les dépenses de scolarité.
    Toute demande doit être formulée à l’assistante sociale.
     
    VIII. 4 - L’infirmière
    L’infirmière assure la prévention médicale par une information régulière sous forme de débat à thème avec le concours d’intervenants extérieurs. Elle procède à une écoute attentive, elle donne les premiers soins.
    Elle assure une permanence un jour par semaine (Affiché en Vie Scolaire). En cas d’absence de l’infirmière, l’élève s’adressera à la Vie Scolaire.
     
    IX – ÉDUCATION ET VIE SCOLAIRE
     
    Tous les membres de la Communauté scolaire ont une obligation de ponctualité et d’assiduité. Les retards sont en effet une cause de trouble pour la vie scolaire. L’assiduité aux cours est la condition primordiale d’un travail efficace. Les absences fréquentes ne nuisent pas seulement aux intéressés, mais aussi à la bonne marche de la classe toute entière.
     
    IX. 1 - La présence
    La présence des élèves est obligatoire jusqu’à la date officielle du départ en vacances fixée par le Rectorat, sauf autre information du Chef d’Etablissement. L’élève doit être présent à tous les cours figurant à son emploi du temps.
     
    IX. 2 - Les absences
    Toute absence doit obligatoirement être justifiée.
    L’élève qui a été absent doit se présenter à la Vie scolaire avant de se rendre en cours (c’est-à-dire avant la 2ème sonnerie), muni de son carnet de correspondance avec son billet rédigé et signé par ses parents. Pour chaque heure de cours, la présence ou l’absence des élèves doit être consignée par le professeur sur les feuilles ou les registres mis à sa disposition.
     
    Un élève absent d’un cours n’est pas admis à suivre les cours suivants sans l’autorisation du CPE. Si un élève s’absente, la famille doit faire connaître les motifs de cette absence et l’élève doit mettre son travail à jour. Des absences répétées et non justifiées peuvent entraîner les plus graves sanctions.
     
    Toutes les absences seront signalées aux parents. Toute absence injustifiée constitue un motif d’exclusion temporaire (limitée à 1 mois) ou définitive, qui pour cette dernière ne peut résulter que d’une décision du conseil de discipline. Un élève ne peut être considéré comme démissionnaire en raison d’absences répétitives ou prolongées.
     
    Dans tous les cas, le chef d’établissement engage un dialogue avec les personnes responsables de l’élève afin de revenir à une assiduité normale. Si le dialogue est rompu, si l’absentéisme persiste, le chef d’établissement fait un signalement aux autorités compétentes.
     
    En cas d’absence prévisible, la famille doit préalablement informer le chef d’établissement en indiquant les motifs de l’absence. Si le chef d’établissement a un doute sur la légitimité du motif, il invite les personnes responsables de l’élève à présenter une demande d’autorisation d’absence qu’il transmet à l’Inspecteur d’Académie.
     
    Les motifs d’absence règlementaires sont les suivants :
    • maladie de l’élève ;
    • maladie contagieuse dans sa famille ;
    • réunion solennelle de la famille ;
    • empêchement résultant de la difficulté accidentelle des communications ;
    • absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent.
     
    Les absences doivent demeurer exceptionnelles.
     
    Après une absence prolongée (5 jours), l’élève doit se faire accompagner d’un parent. En cas de maladie contagieuse, les délais d’éviction sont imposés selon les prescriptions de l’arrêté du 10 avril 1961. Le certificat de guérison doit être présenté à la reprise des cours.
     
    Les parents peuvent subir une sanction pénale ou financière des Autorités en cas d’absentéisme répété et signalé de leur enfant.
     
    IX. 3 - Le contrôle des absences
    Le cahier d’appel de la classe est récupéré à la Vie Scolaire par l’élève responsable dès la 1ère sonnerie et avant de rejoindre sa classe. A la fin des cours de la demi-journée, il devra l’y ramener. Le nom de l’élève chargé de cette tâche pour une semaine sera noté sur le cahier d’appel et également affiché en Vie Scolaire. C’est l’ordre alphabétique de la classe qui sert de référence au planning. Une pénalité sera appliquée à l’élève responsable du cahier d’appel qui manquera à ses obligations (oubli, perte, disparition, falsification,..) Les professeurs doivent inscrire le nom des élèves absents sur les cahiers d’appel.
     
    De même, les autres personnels de l’établissement doivent contrôler la présence des élèves pendant le temps où ceux-ci sont placés sous leur surveillance.
     
    IX. 4 - Les retards
    L’élève qui arrive en retard doit se présenter à la Vie scolaire, muni de son carnet de correspondance sur lequel, il aura rédigé son billet de retard qui devra plus tard être signé par ses parents pour être ramené à la Vie scolaire. L’élève sera admis en classe ou en salle d’études, selon l’importance du retard et la justification présentée.
    Au-delà de 10 minutes, l’élève ne sera pas accepté en classe (au-delà de 20 min pour un cours de 2 heures consécutives)
     Au bout du 3ème retard, une retenue sera appliquée. Les motifs tels que « réveil tardif », « départ tardif », « devait emmener ma petite sœur à l’école », s’ils sont récurrents,  ne sont pas considérés comme des motifs valables pour justifier un retard. L’élève se doit d’être ponctuel ; un contrôle rigoureux sera assuré. Le Chef d’établissement pourra décider d’une mesure d’exclusion temporaire pour les élèves récidivistes.
     
     
    X – LA TENUE VESTIMENTAIRE ET LE COMPORTEMENT
     
    X.1 - La Tenue vestimentaire
     
    Le pantalon doit être porté de façon correcte, ne permettant pas de voir les sous vêtements.
     
    Pour les élèves, les professeurs, les personnels, la tenue de tous doit être correcte et décente.
     
    Les vêtements transparents, déchirés trop courts ou suggestifs ou laissant le ventre découvert sont interdits pour éviter toutes provocations.
     
    La loi n°2010-1192 du 11/10/2010 interdit la dissimulation du visage dans l’enceinte de l’établissement scolaire.
     
    La tenue vestimentaire recommandée se compose :
     
    - d’un tee-shirt bleu swimming-pool portant le logo de l’établissement
    - d’une jupe à hauteur des genoux, d’un pantalon (non déchiré ou effilé) ou d’un bermuda bleu ou noir de couleur unie. Les pantalons taille basse sont strictement interdits. Les jupes ou pantalons de type moulant ou de taille excessive sont interdits.
     
    Le logo reste la propriété de l’établissement. Toute reproduction est interdite.
     
    Les exigences liées à la sécurité des élèves ainsi que la nécessité de garantir une ambiance propice au travail conduisent à l’adoption des mesures suivantes dans l’établissement :
    • Les couvre-chefs (casquette, foulards, bandanas, bonnets, …) sont interdits dans l’établissement,
    • Les cheveux doivent être propres et bien coiffés, en toutes circonstances. Les peignes en fer sont interdits.
    • Les bijoux trop voyants (longues chaînes, grosses bagues, …) ne sont pas autorisés ainsi que le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse.
    • Les piercings  pour des raisons de sécurité et d’hygiène ne sont pas acceptés.
    • Les chaussures doivent obligatoirement être attachées, fermées ou lacées. Les sandales sans attaches sont interdites par mesure de sécurité en cas d’évacuation rapide.
     
    Une tenue spécifique pour la pratique de l’EPS est exigée : un tee-shirt blanc, un short de sport (pas de cycliste court et moulant pour les filles), des chaussures de sport, un slip ou boxer de bain pour les garçons et un maillot de bain une pièce pour les filles pour les activités physiques de pleine nature.
     
    Les élèves qui ont EPS en début de demi-journée (7h55-9h50  ou 14h-16h)  peuvent venir en tenue de sport ( avec leur carnet) et détenir la tenue règlementaire dans leur sac. S’ils doivent être présents au collège après le cours d’EPS, ils devront impérativement se changer et revêtir la tenue réglementaire.
     
     Dans tous les autres cas, les élèves viennent en tenue réglementaire (avec leur carnet) et  doivent détenir la tenue de sport dans leur sac de sport.
     
    X. 2 - La Conduite
    Une attitude polie et un langage correct sont attendus des élèves à l’égard de tout le personnel du collège, de leurs camarades et de toute personne rencontrée dans l’établissement ou ses abords immédiats.
     
    Par leur comportement, les élèves :
    - respectent le matériel et les consignes de sécurité,
    - contribuent à la propreté du collège en utilisant les poubelles et en rangeant les classes….
    - les manifestations d’amitié et de sentiment doivent se limiter à ce que la décence autorise.
     
    - les élèves ne peuvent entrer au collège avec une personne étrangère à l’établissement ;
     
    Il est du devoir de tous de n’user d’aucune violence, que ce soit :
    - violences verbales, brimades, insultes
    - vols, racket ou tentatives d’extorsion
    - violences physiques
    - pression psychologique ou morale
    - bizutage
    - violences sexuelles
     
    Le respect du mobilier scolaire, des locaux et de tout le matériel mis à leur disposition doit être l’objet d’une attention particulière. Les dégradations volontaires des locaux et les détériorations dues à une utilisation impropre du matériel seront sanctionnées et feront l’objet d’une réparation aux frais des parents du responsable. Les élèves doivent prendre soin de leurs effets personnels, des livres, et des supports pédagogiques qui leur sont confiés.
    Afin de limiter les dérives possibles, à l’exception d’une utilisation pédagogique, les téléphones portables doivent être éteints en cours.
    Il est déconseillé d’apporter des objets de valeur et de laisser les sacs sans surveillance.
     
    Le collège décline toute responsabilité en cas de vol d’objets qui ne sont pas nécessaires au travail scolaire.
     
     
    XI – LES INSTANCES ET PROCEDURES DISCIPLINAIRES
     
    XI. 1 – Les punitions
    Elles concernent essentiellement les manquements mineurs aux obligations des élèves et les perturbations dans la vie de la classe ou de l’établissement. Elles peuvent être prononcées par les personnels de direction, d’éducation, de surveillance et par les enseignants. Les autres membres de la communauté scolaire peuvent en solliciter l’application. Elles concernent essentiellement les manquements mineurs aux obligations des élèves.
     
    Mesures d’ordre intérieur et de réparation
    · Rappel verbal à la règle
    · Inscription sur le carnet de correspondance
    · Excuses orales ou écrites
    · Retenue
    · Devoirs supplémentaires assortis ou non d’une retenue
    · Exclusion ponctuelle d’un cours. Elle donne lieu à une information écrite au CPE et au Chef
    d’établissement
    · Confiscation d’un objet interdit ou dangereux
    · Remboursement de l’objet dégradé
     
    XI. 2 – Les sanctions disciplinaires
    Elles sont infligées pour manquement grave aux obligations et atteintes aux personnes et aux biens et sont prononcées par le Chef d’établissement et/ou le Conseil de discipline. Ce sont :
    · L’avertissement
    · Le blâme constitue une réprimande, un rappel à l’ordre verbal et solennel, qui explicite la faute et met l’élève en mesure de la comprendre et de s’en excuser. Adressé à l’élève en présence ou non de son ou ses représentants légaux par le chef d’établissement, il peut être suivi d’une mesure d’accompagnement d’ordre éducatif.
    La mesure de responsabilisation dans l’Etablissement ou non, en dehors des heures de cours, et qui ne peut excéder 20 heures. C’est  une sanction alternative qui peut venir se substituer aux sanctions d’exclusion temporaire (de la classe ou de l’établissement) pour en renforcer le caractère éducatif et éviter l’exclusion.
    • L’exclusion temporaire de la classe qui ne peut excéder 8 jours  au cours de laquelle l’élève est accueilli dans l’établissement.
    • L’exclusion temporaire de l’établissement ou de l’un de ses services annexes  qui ne peut excéder 8 jours.
    • L’exclusion définitive de l’établissement ou de l’un de ses services annexes :  Seul le Conseil de discipline est compétent pour prononcer cette sanction.
     
    Chacune des sanctions peut être assortie de sursis total ou partiel.
     
    Le chef d’établissement peut :
    • prononcer, seul, c’est-à-dire sans réunir le conseil de discipline, les sanctions de l’avertissement à l’exclusion temporaire de huit jours au plus de l’établissement ou de l’un de ses services annexes,
     
    • appliquer les mesures de prévention, de réparation et d’accompagnements prévues par le règlement intérieur.
     
    XI. 3 – Les mesures de prévention, de réparation et d’accompagnement


    Le Chef d’établissement peut prendre des mesures pour prévenir la survenance d’un acte répréhensible :
     
    XI. 3. A – Mesure de prévention
    Elles seront mises en œuvre afin d’éviter la survenance ou la répétition d’actes répréhensibles. Elles sont diverses, par exemple :
    • confiscation d’objets interdits avec restitution au représentant légal.
    • contrat proposé à l’élève.
    • engagement écrit ou oral de l’élève sur des objectifs précis en termes de comportement.
     
    Dispositifs d’aide à la scolarité (mesures de prévention)
    • tutorat éducatif ou pédagogique
    • mise en place d’une fiche de suivi
    • aide aux devoirs
    • soutien scolaire
    • remise à niveau
    • dispositif d’insertion ou d’alternance
    XI. 3. B – Mesures de réparation
    Elles ont un caractère éducatif. Elles sont décidées par le chef d’établissement en accord avec l’élève et son représentant légal s’il est mineur.
    · Excuses orales ou écrites
    · Engagement écrit de l’élève pour éviter la répétition de l’acte
    · Travail de recherche, présentation de panneaux, classement de documents, rangement de livres …
    · Travail d’intérêt général : travail de réparation de la faute sous la responsabilité d’un adulte
    · Remboursement de l’objet dégradé
    · Devoirs, révisions, exercices supplémentaires.
    En cas de refus, l’intéressé se voit sanctionné selon les tableaux des punitions et sanctions.
    Une punition ou une sanction peut être transformée en mesure de réparation matérielle ou/et financière, et donner lieu à un travail d’intérêt général.
    XI. 3. C – Mesures d’accompagnement
    Les mesures d’accompagnement peuvent être diverses afin de répondre efficacement aux différentes situations mettant en cause les élèves :
    · Travail d’intérêt scolaire
    · Leçons, rédaction, devoirs
    · Travail scolaire à effectuer en dehors des heures de cours
     
    La commission éducative
    La Commission éducative participe à la régularisation des punitions ainsi qu’au suivi de l’application des mesures d’accompagnement et de réparation. Elle assure aussi un rôle de modération de conciliation voire de médiation. Elle examine la situation d’un élève dont le comportement est inadapté aux règles de vie de l’Etablissement.
    Elle se compose du Chef d’Etablissement, du CPE, du Professeur principal de la classe et selon les cas, du Gestionnaire, de l’Assistance Sociale, de l’Infirmière, de la COP, du délégué de classe, ou tout autre membre de la communauté scolaire.
     
    XII – ASSURANCE ET FRAIS DIVERS
    XII. 1 - Assurance
    L’assurance des élèves contre les accidents scolaires est fortement recommandée. En cas de blessure, ou de malaise, même d’apparence bénigne durant le temps scolaire, les élèves doivent en faire la déclaration sans délai au professeur ou au responsable de la Vie Scolaire, à charge pour ceux-ci d’en rendre compte au chef d’établissement.
     
    XII. 2 - Frais divers
    Une association sportive (AS) rattachée à l’UNSS (Union Nationale des Sports Scolaires) et un Foyer Socio-éducatif (FSE) fonctionnent dans l’établissement. Pour être membre de ces associations, une cotisation dont le montant est arrêté en assemblée générale chaque année scolaire – valant adhésion doit être acquittée. A l’AS comme au FSE, les élèves doivent se conformer au règlement intérieur de l’établissement. En cas de manquement, des sanctions prévues au règlement intérieur seront prises.
     
    MISE EN OEUVRE DU REGLEMENT INTERIEUR
    Ce règlement intérieur est valable pour une année scolaire et pourra être reconduit après approbation du Conseil d’Administration du Collège.
    C’est un contrat de vie collective dont les règles doivent être respectées par les élèves, les familles ainsi que tous les autres membres de la communauté scolaire. (Enseignants, administratifs, ATEC…)
    Voté au Conseil d’administration du 04 juillet 2019 

  • Documents utiles pour la rentrée 2019

    à telecharger en cliquant sur les liens suivants

    Matériel et tenue

    Liste matériel sixième
    Liste matériel cinquième
    Liste matériel quatrième
    Liste matériel troisième
    Liste matériel ULIS

    Tenue réglementaire


    Options

    Patrimoine
    Créole
    Langue et Culture Euro